Juge officiel

JUGE OFFICIEL  –  L’ACQUISITION DES QUALIFICATIONS D’OFFICIELS
Cliquez ici pour le site de la FFA www.athlé.fr

Nous vous rappelons qu’il est indispensable “d’amener” un juge pour chaque compétition et qu’un juge officiel rapporte des points complémentaires à l’équipe de club. Etre juge c’est aussi participer aux compétitions sans nécessairement participer aux disciplines de la compétition.

Conditions générales

  • Suivant les disciplines et les niveaux, les qualifications sont acquises sous condition de réussite à des examens écrits et/ou pratiques et/ou oraux, voire d’évaluation en pratique comme la photo finish; ceci dans un cadre d’organisation suivant les directives contenues dans la Charte des Officiels en vigueur.

Il y a 4 degrés de qualification :

  • 1er degré : Départemental Préparation et évaluation, suivi de qualification à et par la structure départementale.
  • 2ème degré : Régional Préparation et évaluation, suivi de qualification à et par la structure régionale.
  • 3ème degré : Fédéral Préparation de l’évaluation (sujet d’examen), cadre d’évaluation, suivi de qualification à et par la structure fédérale (COT). Organisation de la préparation (formation) et évaluations relayées par les structures interrégionales et régionales (suivant discipline).
  • 4ème degré : JAG (Juge Arbitre Général) Préparation de l’évaluation (sujet d’examen), cadre d’évaluation, organisation de l’évaluation, suivi de qualification à et par la structure fédérale (COT)

LA FORMATION ET LA VALIDITÉ DE QUALIFICATION

  • L’exigence qualitative à l’acquisition d’une qualification diplômée d’Officiel, autant qu’à la suite, la permanence de cette qualification, oblige au suivi de sessions de formations adaptées et/ou de régulières mises à jour des connaissances dans un contexte habituel d’activité et de pratique dans cette fonction (= Formation permanente).
  • La FFA souhaite des Officiels diplômés avec assurance de la permanence de leurs connaissances, qui sont donc au fait de l’évolution des règles tant au plan des textes que dans les évolutions de pratiques de terrain. C’est pourquoi tout Officiel diplômé doit être en situation de suivi de validité de sa ou ses qualifications par période de 4 années dépendant de la satisfaction de suivi des formations, ou d’actualisations de ses connaissances, pour sa ou ses qualifications et ceci associé à une activité habituelle de terrain reconnue (voire comptabilisée).
  • Les structures départementales et de Ligues (et/ou Interrégions) veillent à assurer cette possibilité de se former ou de se recycler de façon régulière et pour tous les niveaux de qualifications (hors 4ème degré suivi par la structure fédérale) en s’appuyant sur un encadrement adapté à ces niveaux voire en le complétant d’appuis sollicités au plan fédérale (COT).
  • Une réussite à un examen (hors l’acquisition permanente du diplôme) ouvre de fait une période de validité de qualification de 4 années. La satisfaction de deux actions reconnues de formation ou recyclage (ou l’une étant assurée par une équivalence reconnue : présence habituelle de terrain par exemple..) au cours d’une période de validité proroge cette validité jusqu’à concurrence de 4 années dès que la deuxième action est réalisée et à partir de la date d’enregistrement de cette dernière. Ce suivi des actions permettant la prorogation de validité des qualifications doit être assuré par l’utilisation du système AFS. Tout Officiel se trouvant hors période de validité, de sa ou ses qualifications, doit se rapprocher de sa structure afin d’établir les modalités le concernant pour la « réactivation » de cette validité et de sa prorogation, associées par ailleurs à cette obligation de réaliser aussi deux actions dite de prorogation.
  • Pour en savoir plus, direction le site de la Commission des Officiels Techniques (COT), en cliquant ici
  • Pour commander le CD de formation des jeunes juges et jeunes officiels, en cliquant ici